Le CPF, plus d’un million de formations validées depuis son entrée en vigueur


Le CPF (compte personnel de formation) est entré en vigueur le 01 janvier 2015. Aujourd’hui plus d’un million de dossiers ont été validés.

Le CNEFOP (Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles) a publié un rapport fin juin « Rapport 2017 sur le suivi et la mise en œuvre du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) ».

Nous pouvons y lire que le CPF « rencontre incontestablement son public, malgré des conditions de mobilisation encore perfectibles ».

En effet, entre 2015 et 2016 la progression de dossiers validés est de 139% !

En y regardant de plus près, les dossiers de demandeurs d’emploi, validés, ont été multiplié par deux tandis que ceux des salariés par presque quatre !

Bénéficiaires du CPF

De manière quantitative cette progression est très forte. Mais quand nous regardons de plus près, nous remarquons que seules certaines certifications sont demandées alors que le choix se porte sur des dizaines de milliers de certifications éligibles.

Certifications demandées

Pour les demandeurs d’emplois, les trois premiers choix se portent sur :

- La certification CléA

- Le stage de préparation à l’installation

- Le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité

Pour les salariés, l’anglais et la bureautique remportent le palmarès avec :

- Le BULATS (anglais)

- Le TOEIC (anglais)

- Le TOSA (bureautique)

Ce bilan, plutôt positif, après deux ans et demi soulève quand même un point important : le coût du CPF. Il a mobilisé 1,8 milliards d’euros en 2016, un milliard de plus qu’en 2015 ! Nous savons qu’à partir de 2018, les indépendants pourront en bénéficier et que dès maintenant le permis de conduire et les bilans de compétence sont éligibles.

Nous attendons la réforme de la formation professionnelle annoncée dans le programme d’Emmanuel Macron. A voir !

PARIS BORDEAUX