Feuille de route du Premier ministre, Edouard Philippe, sur la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage


Mercredi 25 octobre 2017, le Premier ministre a dévoilé l’agenda du deuxième volet de la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage. L’objectif est que le texte de la réforme soit adopté avant l’été 2018.

Le Premier Ministre, Edouard Philippe, a exprimé sa volonté de « transformer profondément les choses pour que ces formidables outils protègent le plus grand nombre ». Il veut « créer des flexibilités et des souplesses ».

Pour cela, les partenaires sociaux vont recevoir mi-novembre un document d’orientation, qui fixera le calendrier et le cadre de la réforme. Edouard Philippe a donné son accord pour que les syndicats commencent une négociation interprofessionnelle qui devrait « se dérouler d’ici à la fin du mois de janvier 2018 ».

Le CPF (Compte Personnel de Formation) devra être renforcé, à rappeler Muriel Pénicaud « pour donner à chaque salarié les moyens de construire son parcours professionnel ».

Les demandeurs d’emploi auront le choix parmi plus de formations qualifiantes pour répondre aux besoins des entreprises. « Un système de certification opérationnel et transparent » sera mis en place.

Pour l’apprentissage, la ministre du Travail explique que « nous n’avons pas aujourd’hui assez de formations qualifiantes pertinentes pour permettre aux jeunes d’accéder au marché du travail ». Le gouvernement souhaite donc une « refondation » complète de l’apprentissage, ainsi que de son financement.

 

En résumé et comme dirait nos amis d’outre-manche : let’s wait and see !

PARIS BORDEAUX