Comment financer sa formation ?


numbers-money-calculating-calculation-3305

Si choisir la bonne formation est déjà parfois une étape compliquée, alors comment la financer l’est encore plus. Employeurs, salariés, demandeurs d’emploi et même travailleurs non-salariés, à chaque profil ses solutions ! Voici un petit tour d’horizon des différentes pistes à explorer suivant votre situation et les interlocuteurs dédiés à contacter.

Le CPF (Compter Personnel de Formation) :

 

Depuis le 1er janvier 2015, tout salarié bénéficie d’un Compte Personnel de Formation (CPF) qui le suit tout au long de sa vie professionnelle. Chaque salarié devient ainsi acteur de l’évolution de ses compétences. Celui-ci a été modifié au 1er janvier 2019 avec une conversion des heures cumulées à hauteur de 15€ TTC/h pour que le compteur CPF soit dorénavant en euros. Depuis 2020, les travailleurs non-salariés peuvent également bénéficier d’un versement sur l’activité de 2018/2019.

Un site internet dédié existe : http://www.moncompteformation.gouv.fr/ et permet à chaque salarié de s’informer sur ce dispositif, de consulter en ligne son compteur, de connaitre la liste des formations éligibles et de directement s’inscrire à une action de formation.

Dans les grandes lignes, le compte personnel de formation (CPF) c’est :

  • Une ouverture des droits dès l’entrée sur le marché du travail à toute personne âgée d’au moins 16 ans jusqu’à son départ à la retraite (et par dérogation aux jeunes de 15 ans ayant signé un contrat d’apprentissage).
  • Un compteur crédité à raison de 500€ TTC/an jusqu’à un maximum de 5000€ TTC. Les personnes non qualifiées et/ou en situation de handicap obtiennent 800€ TTC/an avec un plafond à 8000€ TTC.
  • Des heures non utilisées qui sont conservées en cas de changement de situation professionnelle.
  • Une gestion du CPF à l’extérieur de l’entreprise par la caisse des dépôts et consignation via le site Mon compte formation.

Certains salariés peuvent également bénéficier du C2P, le compte personnel de prévention lorsque leur emploi est exposé à un ou plusieurs facteurs de pénibilité. Le budget qui leur est alloué peut être ajouté à leur budget CPF avec des conditions d’utilisation similaire.

 

Les OPCO (OPérateurs de COmpétences) :

 

Depuis le 1er avril 2019, les OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés) ont laissé la place à 11 nouveaux acteurs de la formation professionnelle que sont les OPCO (OPérateurs de COmpétences). Opérateur auprès desquels les entreprises de moins de 50 salariés peuvent solliciter les fonds mutualisés afin de pouvoir financer (tout ou partie) les actions de formations de leurs salariés. Les montants financés par les OPCO varient en fonction de votre branche professionnelle et les demandes doivent respecter des critères précis.

Il existe 11 OPCO dans lesquels se répartissent 329 branches professionnelles :

OPCOmmerceOPCO ATLASOPCO AFDASUniformation (L’OPCO de la cohésion sociale)OPCO EP (Entreprises de Proximité)AKTO OCAPIATOPCO 2iConstructysOPCO MobilitéOPCO SANTE (UNIFAF)

C’est le numéro à 4 chiffres IDCC qui détermine l’OPCO compétent pour votre secteur d’activité.

Quant aux travailleurs non-salariés, ils peuvent solliciter différents organismes suivant leur profession :

  • AGEFICE (www.agefice.fr) finance les formations des dirigeants non-salariés des secteurs du commerce, de l’industrie et des services.
  • FIFPL (www.fifpl.org) est le Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux (à l’exclusion des médecins).
  • FAF PM (www.fafpm.org) est réservé aux médecins ayant un exercice libéral et à leur conjoint collaborateur.
  • Chambre des métiers de votre région pour tout professionnel non salarié (artisan) inscrit au répertoire des métiers.
  • FAF PECHE (www.spppcm.fr) pour les dirigeants non-salariés du secteur de la pêche et des cultures marines.

 

Le FNE-Formation : (Employeurs)

 

Le FNE-Formation est un dispositif qui existe depuis plusieurs années et qui a été particulièrement renforcé dans le cadre de la crise sanitaire (Covid-19) que nous traversons actuellement. Ce dispositif permet une prise en charge de la formation des salariés d’une entreprise en supplément du budget annuel habituel de l’entreprise, dans le cadre d’une mutation économique. C’est un accord entre l’État (la Direccte), ou l’OPCO qui la représente, et l’entreprise en situation d’activité partielle afin de développer les compétences de leurs salariés

Votre entreprise est en activité partielle ? Contactez-nous pour vous bénéficier de ce dispositif. 

 

L’AIF (Aide Individuelle à la Formation) pour les demandeurs d’emploi :

 

Dans le cas où vous n’auriez pas de budget CPF disponible, vous pouvez vous rapprocher de votre conseiller Pôle Emploi afin d’obtenir un financement pour votre formation avec l’Aide Individuelle à la Formation (AIF). Audavia est référencé auprès de Pôle Emploi permettant l’éligibilité de nos formations à ce dispositif pour former les demandeurs d’emploi.

Pour plus d’informations sur l’AIF, vous pouvez aussi cliquer sur le lien ci-dessous :

https://www.pole-emploi.fr/candidat/en-formation/mes-aides-financieres/laide-individuelle-a-la-formatio.html

 

En conclusion, que ce soit votre conseiller OPCO, Pôle emploi ou l’un de nos consultants Audavia, c’est toute une équipe de professionnels de la formation et d’experts qui sont là pour vous conseiller et répondre à vos questions.

 

Pour tous renseignements complémentaires, contactez-nous au 0805 690 063 (appel gratuit) ou par e-mail(info@audavia.fr).