Ce qui a changé le 1er octobre 2017 pour la VAE


vae-icone-tid09b-02984

Le décret de réforme de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est entré en vigueur au 1er octobre 2017.

Voici les règles qui ont été modifiées :

-          Le champ d’application est élargi :

Avant le décret, étaient éligibles à la VAE les activités professionnelles salariées, non salariées, les sportifs de haut niveau, les élus locaux, les responsables syndicaux et les activités bénévoles et volontaires.

Depuis le décret, se rajoutent les stages pratiques, les POE (préparation opérationnelle à l’emploi), les périodes de formation pratique de contrat d’apprentissage, de professionnalisation, et de contrat unique d’insertion, les périodes de formation et de mise en situation en milieu professionnel.

-          Un an d’activité suffit pour avoir accès à la VAE, contre trois précédemment :

Les activités prises en compte doivent avoir été exercées, en continue ou non, pendant au moins un an et être en rapport avec le diplôme, certificat ou titre professionnel demandé.

-          Les certifications totales ou partielles sont maintenant acquises à vie et non plus pour cinq ans. La procédure reste inchangée en deux étapes, la recevabilité du dossier puis la validation par le jury.

-          L’information sur la VAE devient accessible à tous et gratuite :

Bilan de compétence, centres de conseils sur la VAE, site internet dédié, opérateurs du conseil en évolution professionnelle, voici les moyens à disposition pour que chacun puisse être informé gratuitement sur les principes, les modalités de mise en œuvre et le financement de la VAE.

-          Il n’y a plus de distinction CDD/CDI pour la rémunération d’un congé pour la VAE.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter nos équipes !

PARIS BORDEAUX