L’aventure de la création d’entreprise


accompagner la création d'entreprise par la formationEn 2019, ce sont plus de 800 000 créations d’entreprises qui ont vu le jour en France. Il y a mille et une raisons d’entreprendre : reconversion professionnelle, changements familiaux, besoin de nouveaux challenges, recherche d’indépendance, désir d’accomplissement personnel, envie de créer son propre travail…
La réussite réside souvent dans la manière dont est mise en œuvre cette création d’entreprise. Chaque étape d’un tel projet professionnel est une marche de plus vers le succès. Rien ne peut vous garantir le résultat et la prospérité de votre projet, mais nous vous délivrons quelques conseils pour vous accompagner au mieux dans cette aventure :

Préparer son projet

La durée de cette phase est assez variable entre deux projets, parfois quelques mois ou dans certains cas, s’il y a des aspects très techniques par exemple, quelques années. La PATIENCE est donc une des qualités premières dans un lancement. Il faut laisser du temps au temps pour évaluer et affiner :

  • Les objectifs : financiers, personnels, de développement…
  • Le marché, avec un business plan réaliste
  • La stratégie, pour avoir un fil conducteur à suivre non seulement au lancement de votre activité, mais aussi pour accompagner son développement.

Définir les besoins

La création d’entreprise nécessite un projet solide avec différents paliers. Afin de pouvoir construire le plan il est indispensable d’en évaluer le coût : au lancement, à moyen terme ainsi qu’à long terme. Votre business plan est un outil indispensable à ces calculs, si possible le plus réaliste possible, voire en prévoyant une version avec des résultats un peu pessimistes au lancement, afin d’éviter les mauvaises surprises en termes de trésorerie.
Pour financer votre projet, différentes solutions s’offrent à vous : prêt bancaire, crowdfunding, investisseurs…

Savoir s’entourer

Que l’on créé une société, seul(e) ou avec un ou plusieurs associé(e)s, il est important de bien définir le type de prestataires qui vont, sur les mois/années à venir, vous conseiller et vous accompagner. Bien entendu, dans le cadre d’une association, il est indispensable de réfléchir aux objectifs, besoins et attentes de chacun. Afin d’éviter les déconvenues, mieux vaut prévoir que tous soient protégés par des accords officiels, comme un pacte d’associés.

Échanger, partager

Dans certains cas, même en ayant des collaborateurs, l’entrepreneur se trouve isolé et manque de ce fait d’informations ou de connaissances qui pourraient l’aider à mieux piloter son entreprise. Il est donc fortement recommandé de développer son réseau, de s’informer sur les rencontres et autres événements autour de entrepreneuriat ou du métier exercé, mais aussi de se former. Vous pouvez vous rapprocher de spécialistes de la formation ainsi que de votre Chambre du commerce et d’industrie, ou de votre Chambre de métiers et de l’artisanat

Avoir des outils de gestion

Piloter une entreprise, qu’elle soit individuelle ou collective, est un travail ininterrompu, qui nécessite d’être en permanence au plus près des aspects concrets de son évolution. Il est donc important de créer ou d’utiliser des tableaux de bord qui vous permettront de driver plus facilement les choses. Choisissez quelques indicateurs de performance qui vous permettront d’avoir une vue d’ensemble en prenant de la hauteur par rapport aux tâches quotidiennes, et surtout de prendre les meilleures décisions, même dans l’urgence.

Définir son ou ses pôles de compétences

L’erreur souvent commise par les jeunes entrepreneurs est de vouloir tout faire et de très peu sous-traiter, notamment pour faire des économies en période de lancement, ou parce qu’ils souhaitent tout contrôler de A à Z. Une entreprise, c’est avant tout une ou des personne(s). Ce potentiel humain doit être évalué :

  • commercial,
  • financier,
  • communiquant,
  • profil technique…

Chaque rôle doit être bien défini, afin que les besoins que l’expertise en interne ne permet pas de combler soit sous-traités. Le seul objectif doit être d’optimiser votre valeur ajoutée, votre temps et vos performances.
Malgré cette analyse des aptitudes, n’ayez pas peur de devenir pluridisciplinaire. En effet, la création d’entreprise nécessite souvent d’ouvrir ses champs de compétences pour mieux manager, créer, innover, investir… Il est donc souvent très utile de compléter son cursus par des formations :

Renseignez-vous pour être accompagné(e) au mieux dans le développement de votre projet !

Si on devait vous donner un dernier conseil avant que vous ne vous lanciez : tout est un juste dosage entre savoir-faire et savoir faire faire ! Veillez à être formé et informé en permanence pour mieux suivre et développer votre business.

Contact pour plus d’informations : 0805 690 063 (appel gratuit) ou par e-mail